Robert Greubel & Stephen Forsey

Robert Greubel et Stephen Forsey donnent naissance à Greubel Forsey en 2004. Ils sont parfaitement complémentaires. Robert prend en charge davantage ce qui relève de la création et de la conceptualisation, tandis que Stephen excelle dans des domaines techniques. Pour Robert et Stephen, chaque création écrit une nouvelle page de l’art horloger. Il s’agit d’inventer des mécanismes inédits pour améliorer les performances – comme ceux à tourbillon, à double balancier ou à computeur mécanique – et d’imaginer de concert l’architecture originale qui sera leur écrin. Cet esprit de recherche va de pair avec un soin extrême apporté à la finition de chaque pièce composant les Garde-temps. Robert et Stephen ne s’imposent aucune limite. Chaque impossibilité technique amène un nouveau challenge. Chaque problème demande une solution. Créer des Garde-temps, aujourd’hui, c’est faire bien plus que des montres.

« Lorsque nous nous sommes associés, nous étions animés d’une passion commune et par la conviction que « fabriquer » des montres, ce n’était surtout pas un but en soi. En fondant notre propre entreprise, nous ne voulions pas créer une énième compagnie horlogère. En prenant notre indépendance, nous nous accordions la liberté nécessaire pour explorer d’autres territoires, au-delà de l’horizon des possibles. Nous voulions découvrir des mécanismes inédits. Nous voulions créer les Garde-temps de nos rêves. »