Nos inventions

Double Tourbillon 30°

1re invention

A l’intérieur d’une cage tournant en quatre minutes, une seconde cage – plus petite, contenant le balancier spiral – est inclinée de 30° par rapport à la première et accomplit une révolution en 60 secondes. La conjonction de l’inclinaison de 30° du plan de rotation de la cage intérieure d’une part, et des vitesses de rotation différenciées des deux cages d’autre part, vise à annuler les écarts de marche dus à l’attraction terrestre, cela dans toutes les positions usuelles qu’une montre-bracelet peut adopter, et plus particulièrement dans les positions stabilisées.

Cette invention s'anime au coeur de plusieurs Garde-temps dans notre collection.

Double Tourbillon 30° 

Art Pieces 

Invention Pieces

Quadruple Tourbillon

2e Invention

Chacun des quatre tourbillons reliés à un différentiel sphérique contribue de manière indépendante à l’obtention d’un résultat de marche précis et fiable, notamment dans les positions stabilisées. En effet, le différentiel sphérique transmet la moyenne de marche des quatre tourbillons et améliore ainsi la performance chronométrique de l’ensemble des organes réglants.

Cette invention s'anime au coeur de plusieurs Garde-temps dans notre collection.

Quadruple Tourbillon

Tourbillon 24 Secondes

3e inventinon

Le Tourbillon 24 Secondes joue sur une vitesse de rotation rapide associée à l’inclinaison pour résoudre le problème des positions critiques de l’oscillateur dues à l’attraction terrestre. L’inclinaison de 25°, ainsi que la révolution rapide de la cage de tourbillon améliorent de manière significative, et plus particulièrement dans les positions stabilisées, les performances chronométriques d’un système qui ne comprend qu’un seul tourbillon. En conséquence, il nous a fallu développer un engrenage incliné et une cage de tourbillon ultralégère, afin de résoudre les fortes contraintes mécaniques imposées par ce système.

Cette invention s'anime au coeur de plusieurs Garde-temps dans notre collection.

Tourbillon 24 Secondes 

GMT 

Grande Sonnerie 

QP à Équation

Balancier Spiral Binôme

4e invention

Afin d’améliorer l’interaction entre le balancier et le spiral, nous avons opté pour la solution d’un matériau identique pour les deux éléments, matériau qui serait à la fois insensible aux variations de température et amagnétique, transmettant ainsi ses propriétés physiques au balancier comme au spiral. La première démarche s’est orientée vers l’utilisation d’un diamant de synthèse, ouvrant ainsi la voie à des recherches sur d’autres matériaux.

Différentiel d’Egalité

5e invention

Le Différentiel d’Égalité est un dispositif basé autour d’un différentiel sphérique, qui reçoit l’énergie dégressive du barillet et la restitue de manière égale à l’organe réglant. Pour parvenir à ce débit constant, le barillet alimente un ressort secondaire réarmé toutes les cinq secondes. Placé en amont de l’organe réglant, il garantit une transmission d’énergie uniforme, en éliminant les fluctuations du ressort de barillet et en corrigeant les variations de force amenées par l’ensemble du train de rouages.

Cette invention est incorporé dans notre Différentiel d'Égalité

Différentiel d'Égalité

Double Balancier

6e invention

Dans le but d’obtenir la moyenne de marche en position stabilisée, nous avons exploré la piste du Double Balancier, soit deux oscillateurs complets disposés selon deux axes différents formant entre eux un angle déterminé. Grâce aux effets conjugués du différentiel sphérique, qui divise la marge d’erreur par deux, et de l’inclinaison des balanciers, pour contrer les effets de la gravité, nous obtenons ainsi une précision optimale en position stabilisée.

Cette invention s'anime au coeur d'un Garde-temps dans notre collection.

Double Balancier

Le Computeur Mécanique

7e Invention

Notre Computeur Mécanique du QP à Équation réinterprète de manière inédite certaines fonctions de calendrier intégrées aux horloges astronomiques anciennes. Il est composé d’un ensemble de mobiles de codage, disposés les uns sur les autres de manière coaxiale, et de doigts amovibles programmés. En fonction de leurs vitesses de rotation et du nombre de dents qu’ils comportent, ces mobiles dispensent diverses informations (indication des mois à 30/31 jours, des années bissextiles [février 28/29 jours]). Le Computeur Mécanique entraîne également en direct le système de disques saphir qui affiche l’équation du temps, différence entre le temps solaire « vrai » et le temps moyen civil. Cette nouvelle invention est composée d’un ensemble de vingt-cinq pièces et fait l’objet de trois nouveaux dépôts de brevet.

Cette invention permet de réguler notre QP à Équation. 

QP à Équation