QP à Équation

Quantième perpétuel bidirectionnel • jour, date, mois, année calendaire et bissextile, jour/nuit • équation du temps avec mois, saisons, solstices et équinoxes • sélection de fonction • Tourbillon 24 Secondes • heures et minutes • petite seconde • réserve de marche

Le quantième perpétuel demeure l’une des complications horlogères les plus emblématiques, mais aussi l’une des plus anciennes, car il est l’héritier direct du Computeur Mécanique. Ce paléo-calendrier perpétuel, dont on trouve un des premiers exemples à la cathédrale de Strasbourg, est l’aboutissement mécanique de l’art du « Comput » (du Latin computare = calculer) pratiqué par les membres du clergé. Ces derniers déterminèrent durant des siècles les dates des fêtes religieuses, qui rythmaient alors les saisons et la vie paysanne.

QP à Équation

Or gris
Cadran or couleur rhodium
Millésimé

QP à Équation

Or gris
Cadran or anthracite
Millésimé

La réinvention du quantième réside d’une part dans l’intégration de l’Équation du temps dans le mécanisme QP, mais aussi dans l’ajout de nouvelles fonctions et affichages, et ce, dans un double objectif : la convivialité et l’optimisation de l’ergonomie. La simplification de la correction de l’ensemble des indications par la couronne bidirectionnelle était primordiale. En dépit de ses multiples affichages et fonctions, le Computeur Mécanique Greubel Forsey intégrant une Équation du temps est aussi facile à régler qu’un quantième simple.