Tourbillon 24 Secondes Contemporain

Tourbillon 24 Secondes
Contemporain
Or gris

À la suite de la version précédente déclinée en bleu royal, Greubel Forsey dévoile sa toute dernière interprétation du Tourbillon 24 Secondes Contemporain, cette fois-ci avec un mouvement en titane, teinte naturelle. Le Garde-temps est toujours ceint d’un boîtier en or rouge 5N ou en or gris, d’un diamètre de 43,5 mm pour une hauteur de 15,2 mm. La simplicité de son apparence extérieure résonne avec l’harmonie de son architecture intérieure.

Sa tridimensionnalité est sobrement soulignée par les multiples niveaux du cadran. Le regard plonge dans l’important décroché elliptique, puis est happé par les aiguilles, qui semblent surgir d’un geyser métallique surplombant le chemin de fer en verre saphir. Ce dernier dissimule le pont du tourbillon également en verre saphir.

Moins, c’est plus !

De la précédente version irradiait un bleu flamboyant. Le traitement gris impose ici une discrète tempérance. Seuls les connaisseurs d’horlogerie, fascinés par les circonvolutions rapides du Tourbillon 24 Secondes, seront à même de déceler le caractère exceptionnel de ce Garde-temps.

Les collectionneurs apprécieront également un tra- vail de finitions hors du commun : les ponts arrières sont grénés, traités NAC (un composé de platinoïdes), et leurs flancs sont anglés mains, avec angles rentrants. Cette grande tradition horlogère se retrouve aussi dans les rubis mi-glaces, lesquels contrastent à dessein avec le titane brut, finement sablé, du cadran.

Ce mouvement comporte 268 composants, dont 88 pour la cage de tourbillon qui pèse 0,39 grammes. Il est mû par deux barillets conférant 72 heures d’autonomie chronométrique pour une fréquence de 21600 a/h. Le balancier est bordé du Tourbillon 24 Secondes, incliné à 25° afin de pallier aux effets négatifs de la gravité sur l’oscillateur. Celui-ci est subtilement mis en valeur dans un contexte aussi épuré.

vous aimerez aussi